Généralités

Description

Toxicité


Azalée


Nom latinRhododendron obtusum Lindl.

Famille : Éricacées

Habitat : Parcs et jardins, appartement, en situation semi ombragée, ou non exposée au soleil brûlant, sur un terrain frais, humide, calcaire

Floraison : Décembre - juin

Fréquence : Assez commun


Type végétal : Arbrisseau branchu

Taille : Jusqu'à 50 cm en appartement

Feuilles : Feuilles alternes, persistantes, ovalaires, vert brillant lustré

Fleurs : Fleurs légèrement irrégulières campanulées, 40-50 mm, blanches à cramoisies, en petits corymbes de 2-5 fleurs

Fruits : Fruits secs polyspermes, en capsules


Toxicité : Plante essentiellement responsable d'intoxications plus ou moins graves dues au miel de ruches situées dans des régions riches en rhododendrons

Nature du toxique : Grayanotoxines de type diterpénique et notamment grayanotoxine I = andromédotoxine, qui agissent en accroissant spécifiquement la perméabilité membranaire aux ions sodium, dépolarisant ainsi la plupart des cellules électriquement stimulables

Organes incriminés : Feuilles, fleurs et nectar

Symptômes :
• Toxicité des miels :
- hypotension, bradycardie dose-dépendante, arythmie
- nausées, vomissements
- transpiration et vertiges
- céphalées, fourmillement des extrémités, faiblesse musculaire, évanouissement
- fatigue, agitation, convulsions, troubles de la vision
• Toxicité des plantes :
- nausées, vomissements (généralement seuls symptômes observés)
- somnolence, dépression respiratoire, hypotension, troubles de l'ECG (uniquement en cas d'intoxication massive, peu probable du fait de l'astringence marquée des feuilles)

Remarques :

• De nos jours, on signale encore de nombreuses intoxications en Turquie, causées par des miels confectionnés à partir de nectars de R. ponticum et de R. luteum.

 

 

Références bibliographiques

BISMUTH C., 2000. Toxicologie clinique. Éd. Médecine-Sciences - Flammarion.
BLAMEY M., GREY-WILSON C., 1991. La flore d'Europe occidentale. Éd. Arthaud.
BOUDOU-SEBASTIAN C., 2003. Baies et plantes toxiques. Le moniteur des pharmacies et des laboratoires, cahier II du n°2490.
BOURBIGOT P., 1984. Contribution à l'étude des intoxications par les plantes à baies ou à fruits bacciformes rouges. Thèse Pharmacie, Lyon I.
BROSSE J., 1995. Les fruits. Bibliothèque de l'image.
BRUNETON J., 2001. Plantes toxiques. Végétaux dangereux pour l'Homme et les animaux. Éd. Tec et Doc et EMI.
CAJAT M. C., 1992. Plantes ornementales toxiques et intoxications dans la région de Clermont-Ferrand : cas recensés par le CAP de 1988 à 1990 ; risques pour les jeunes enfants : enquête réalisée sur les aires de jeu des écoles maternelles. Thèse Pharmacie, Clermont I.
COUPLAN F., STYNER E., 1994. Guide des plantes comestibles et toxiques. Éd. Delachaux et Niestlé.
DÄHNCKE R. M., DÄHNCKE S., 1981. Les baies. Comment déterminer correctement les baies comestibles et les baies toxiques. Miniguide Nathan.
DEBELMAS A. M., DELAVEAU P., 1983. Guide des plantes dangereuses. Éd. Maloine.
DELAVEAU P., 1974. Plantes agressives et poisons végétaux. Éd. Horizons de France.
DESCOTES J., TESTUD F., FRANTZ P., 1992. Les urgences en toxicologie. Baies toxiques (505-511). Autres plantes toxiques (513-523). Éd. Maloine.
ENGEL F., GUILLEMAIN J., 2003. Plantes irritatives et allergisantes d'appartements et de jardins. Éd. Institut Klorane.
FOURASTE I., 2002. Fruits charnus sauvages et des jardins. Éd. Institut Klorane.
FOURASTE I., 2001. Plantes toxiques sauvages et horticoles. Éd. Institut Klorane.
FROHNE D., PFÄNDER J., 2002. A colour atlas of poisonous plants. Manson Publishing, Londres.
JEAN-BLAIN C., GRISVARD M., 1973. Plantes vénéneuses. Toxicologie. La Maison Rustique, Paris.
LAUX H. E. (et GUEDES M.), 1985. Baies et fruits dans nos bois et jardins. Éd. Bordas.
MEYER F., 1989. Toxicité des baies et des fruits bacciformes. Quinze ans d'expérience du centre antipoisons de Lyon. Thèse Médecine, Lyon I.
MONDOLOT-COSSON L., 1998. Les plantes toxiques. Le moniteur des pharmacies et des laboratoires, cahier pratique du n°2259.
Phytoma - La défense des végétaux n°572., 1999. Toxicité des baies en espaces verts.
Phytoma - La défense des végétaux n°517., 1999. Principales plantes ornementales à baies toxiques.
REYNAUD J., 2002. La flore du pharmacien. Éd. Tec et Doc et EMI.
SPOERKE D. G. Jr., SMOLINSKE S. C., 1990. Toxicity of houseplants. CRC Presse, Boston.
THIEVON P. 1992. Développement et première validation d'un système informatique d'identification des baies. Thèse médecine, Lyon I.
TOUATI A., 1985. Plantes toxiques ornementales. Thèse Pharmacie, Rennes.
TROTIN F., 1975. Plantes toxiques. Diagnose et effets. Un problème de l'officine. Bulletin de la Société de Pharmacie de Lille n°31 (79-95).
VERMARE D., 1986. Le pouvoir nocif des plantes d'ornement. Thèse Médecine, Lyon I

 
     
Dernière mise à jour le 03/10/2005 à 21:31:43